Diagnostic Amiante
DTA La Réunion

Le diagnostic qui détecte l’amiante, un polluant du bâtiment à haut risque sanitaire

Le diagnostic amiante, quel contexte oblige à le faire réaliser ?

Le propriétaire d’un bien dont le permis de construire a été délivré avant juillet 1997 doit transmettre un diagnostic important s’il souhaite le vendre : l’état d’amiante. En effet, l’amiante, minéral composé de fibres cancérigènes très volatiles, faisait encore partie des matériaux et produits de la construction neuve jusqu’à cette échéance.

L’état d’amiante permet d’informer tout acquéreur potentiel et/ou définitif de la présence ou absence de ce polluant et, en cas de diagnostic positif, de dicter des préconisations préventives. En location, une copie d’un diagnostic amiante, tel un DAPP (diagnostic amiante parties privatives) ne doit être fourni qu’au locataire qui souhaite être informé.

Que préconise le rapport si le diagnostic amiante est positif ?

Si le diagnostic amiante est positif, les recommandations du diagnostiqueur immobilier qui le réalise varient selon l’état de conservation de l’amiante présent. Il peut s’agir d’un contrôle périodique des matériaux et produits contenant de l’amiante présents, d’une analyse plus poussée du risque amiante (mesure d’empoussièrement) ou d’actions correctives (retrait, confinement) précédées de mesures conservatoires.  

Nos autres diagnostics