Performance énergétique
DTA La Réunion

Le DPE, une évaluation de la performance énergétique

Pourquoi les bailleurs de l’île de La Réunion sont-ils vigilants au regard du DPE

Le nouveau diagnostic de performance énergétique opposable, non applicable à La Réunion tout comme l’ancien DPE, est tout de même surveillé de près par les bailleurs réunionnais.

En effet, diverses mesures de la loi Climat et résilience reposent sur le résultat DPE et concerneront à terme leurs logements, une fois que les pouvoirs publics auront donné naissance à un DPE adapté aux spécificités de leur territoire.

En effet, dans les Outre-mer, dès le 1er juillet 2024, les loyers des logements notés F ou G au DPE ne pourront plus être augmentés, puis, dès 2028, les logements classés G au DPE ne pourront plus être loués pour motif d’indécence énergétique, idem pour ceux classés F en 2031 et ceux classés E en 2034.

Quelles différences essentielles entre l’ancien et le nouveau DPE ?

Depuis le 1er juillet 2021, une réforme a modifié la méthodologie, les modalités de réalisation et le contenu de l’ancien DPE. Le nouveau DPE applicable et opposable actuellement en France métropolitaine transmet un résultat fiable, qui se base sur une collecte plus stricte des données nécessaires au calcul. En outre, ce dernier n’est plus réalisé que par la méthode 3CL, enrichie et réactualisée, quelle que soit la date de construction du logement.

Quant au contenu du rapport DPE, il est désormais très explicite et très dense avec de nouveaux indicateurs (dont le confort d’été), une étude de tous les usages (ventilation et éclairage compris) ainsi que des bouquets de travaux de rénovation énergétique précis et chiffrés.  

Nos autres diagnostics