Repérage amiante : dans les Outre-mer ou en métropole, le point sur les enduits projetés

Publié le 26 Novembre 2021

En plus des repérages amiante avant-vente, ou à réaliser éventuellement pour une location, de nombreux diagnostiqueurs immobiliers de La Réunion et plus globalement, des Outre-mer ou de la Métropole, réalisent aussi des repérages amiante de type DTA ou d’avant travaux ou démolition. Quelle que soit la finalité de chacun de ces repérages amiante, les opérateurs doivent détecter les enduits projetés éventuellement amiantés figurant sur la liste B de l’annexe 13-9 du Code de la santé publique. Ils doivent aussi les prélever pour analyse et même en cas de doute quant à leur application en raison de leur aspect lisse. C’est ce que rappelle un Questions/Réponses récent du ministère des Solidarités et de la Santé. D’ailleurs ce dernier communique la manière de reconnaitre la présence éventuelle d’un enduit projeté, s’il est lissé en finition. Votre agence RL DETECTION, située à Saint-Denis de La Réunion, en veille permanente concernant votre santé et votre sécurité lors de toutes ses prestations, vous rapporte les éléments essentiels de ce rappel ministériel.

 

Repérage amiante et enduit projeté de la liste B : une détection qui s’avère parfois difficile

 

Les enduits projetés figurent au sein des matériaux et produits contenant de l’amiante (MPCA) de la liste B de l’annexe 13-9 du Code de la santé publique. Ce type de MPCA peut se trouver dans les parois verticales intérieures mais aussi dans les planchers et plafonds, avec un aspect de crépi ou, et c’est là qu’est la difficulté, en finition lisse, ce qui ne facilite pas sadétection. Toutefois, le Questions/Réponses paru récemment sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé, fournit deux indices qui permettent de reconnaitre, même en cas delissage, qu’il s’agit éventuellementd’un enduit projeté, à caractériser lors d’un repérage amiante :

  • la date de construction du bâtiment, si elle se situeavant juillet 1997 et au moment où la technique d’application d’enduit par projection avait déjà été introduite;
  • l’existence autour de l’enduit en finition lisse d’un espace suffisant pour le passage d’une machine à projeter.

 

Enduits projetés de la liste B : tous sont à prélever, même s’ils sont recouverts

 

Une fois que l’opérateur de repérage amiante soupçonne l’existence d’enduits projetés grâce notamment aux indices cités plus haut, l’heure est aux prélèvements d’échantillons. Le ministère des Solidarités et de la Santé a aussi jugé bon d’insister sur le fait que même si l’enduit projeté est recouvert de peinture, de papier peint ou de moquette, il continue d’être considéré comme un MPCA de la liste B accessible sans destruction. Il faut donc le prélever pour qu’il puisse être analysé dans un laboratoire amiante accrédité. Les recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé sont susceptibles donc d’accroitre considérablement le nombre de prélèvements dans tous les repérages amiante visant ladétection des MPCA de la liste B, comme l’état d’amiante, le DTA et le repérage amiante avant tout chantier de travaux.

« Retour aux actualités
Nos autres diagnostics